Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· --- LISTING --- (3)
· ---Articles à venir--- (1)
· Adaptation BD (10)
· Adultes (7)
· Autres (55)
· Barbie (6)
· Blue Sky Studios (6)
· Charlotte aux fraises (8)
· Disney (56)
· Dreamworks (19)
· Films (21)
· Fox (8)
· Gamines (5)
· Ghibli (12)
· Hors catégorie (10)
· Japanime (43)
· Nostalgie / Enfance (14)
· Perso (5)
· Pokemon (2)
· Scoubidou (8)
· Simpsons (13)
· South Park (9)
· Tout p'tits (4)
· Tri par année (3)
· Tri par notes (3)
· Tri par pays (3)
· Warner bros (8)

Blogs et sites préférés

· blondeforever
· lecinemademacdavy
· senpai
· robert87300
· lisaelisabeth
· chipiedream
· lamodepourlesfilles


Statistiques

Date de création : 04.06.2011
Dernière mise à jour : 22.07.2014
343articles


Rechercher
Articles les plus lus

· 76. Les Indestructibles (18/20)
· 16. Aladdin (16.5/20)
· 181. Masha et Michka (19/20)
· 46. Ranma 1/2 (18.5/20)
· 131. Denis la malice (18/20)

· 53. Madagascar (07/20 VF, 12.5/20 VO)
· 86. Barbie et le lac des cygnes (17/20)
· 18. Mary Poppins (19/20)
· 28. Heidi (17/20)
· 51. Tom Sawyer (16.5/20)
· 4. Fantasia (02/20)
· 34. Tintin et le lac aux requins (18.5/20)
· 75. Barbie : Fairytopia (14/20)
· 20. Le tombeau des lucioles (20/20)
· 159. Olive et Tom (19/20)

Voir plus 

Scoubidou

146. Scooby-doo et le sabre du samouraï (12.5/20)

Publié le 09/07/2012 à 21:05 par senouy
146. Scooby-doo et le sabre du samouraï (12.5/20)

 

A force, je ne trouve plus grand chose à dire de neuf sur les Scoubi, tout les films se ressemblent. Mais il y a des meilleurs que d'autres, et jusqu'à présent aucun de ceux que j'ai vu ne sont mauvais.

 

L'histoire : La bande à Scoubi se retrouve au Japon où Daphné participe à un concours d'arts martiaux. Mais ils vont de retrouver confronter à une bande de ninjas déterminés à voler un parchemin secret...

 

Le dessin animé commence comme à l'accoutumé sur une scène introduisant les éléments de l'histoire à laquelle la bande va être mêlée. Celle-ci se révèle une nouvelle fois passionnante, signe qu'on va avoir affaire à un dessin animé qui ne sera pas ennuyeux.

 

Et c'est le cas. Les personnages segondaires aidant, il y a pas mal d'humour sur fond de Japon tour à tour médiéval et à la pointe de la technologie. Mention spéciale au concurrent qui se prend pour un chien, il est juste dommage qu'il n'y fasse que de la figuration.

 

Peut-être que la petite faiblesse du DA, c'est que les révélations sont faites un peu trop tôt concernant le mystère de ce parchemin et qui cherche à le voler. Ensuite, cela prend une tournure différente, misant sur de l'exploration un peu molassonne. Heureusement, le combat contre le samouraï rélève largement le niveau et globalement, ça donne un Scoubi assez classe.

 

Personnage préféré : Daphné, parce que pour une fois son rôle ne se cantonne pas à se maquiller à tout va. Au contraire ! Elle prouve qu'elle peut être une excellente combattante.

 

Visionné sur support DVD, en VF

Genre : Scoubidou

Public : Mixte, dès 5 ans

Origine : USA

Titre original : Scooby-Doo and the Samurai Sword

Année : 2009

Durée : 1h14

Phrase culte : ---

Vidéo choisie : Do You Do The Samurai

 



145. Scooby-doo et le triangle des bermudes (13/20)

Publié le 05/07/2012 à 23:18 par senouy
145. Scooby-doo et le triangle des bermudes (13/20)

 

Hé oui encore un article sur Scoubi, ça doit irriter ceux qui ne sont fans mais ne vous inquietez pas : juste un petit article après et je laisse Scoubi de côté un moment, dans un souci de variété.

 

L'histoire : Toute la bande embarque pour une croisière de rêve, accompagné des parents de Fred. Tout ne va se dérouler comme prévu pour Scoubi et ses amis qui vont devoir abandonner leurs rêves de tranquilité et vont devoir percer à jour des trucs louches qui se passent sur le bateau...

 

Après une introduction réussie, on entre plus en moins dans le vif sujet : du mystère, il y en aura ! C'est donc tambour battant et sans temps mort qu'on est aspiré dans un déluge de gags plus ou moins inégaux. Le pari est risqué car d'ordinaire les films Scoubi sont beaucoup plus lents de sorte à ne pas essouffler le téléspectateur. Malgré cela, pas de gênes excessives : le cadre de la croisière est idéale et offre un scénario plutôt solide.

 

Il faut dire que j'aime en général ce qui touche aux croisières, comme par exemple Denis la malice, la croisière en folie. Oui, bien sur il y a des fois où je n'adhère pas du tout, comme un célèbre film de James Cameron, absolument interminable et sans interêt hormis la belle gueule de Di Caprio.

 

Sinon pour ce qui est du reste, il n'y a pas grand chose à dire si ce n'est que ce n'est donc pas le meilleur des Scoubi, mais il est cela dit très plaisant à condition de supporter le rythme soutenu, qui n'est pas non plus effrené.

 

Personnage préféré : Scoubi en moussaillon puis en pirate, c'est mythique :)

 

Visionne sur support DVD, en VF

Genre : Scoubidou

Public : Mixte, dès 5 ans

Origine : USA

Titre original : Scooby-Doo! Pirates Ahoy!

Année : 2007

Durée : 1h20

Phrase culte : ---

Vidéo choisie : That's The Way We Go

 


 

144. Scooby-doo au pays des pharaons (16.5/20)

Publié le 05/07/2012 à 01:59 par senouy
144. Scooby-doo au pays des pharaons (16.5/20)

 

(Petits) frissons garantis ! Cette fois, l'équipe de choc dont Scoubi est la mascotte emblématique pose sa patte en Egypte, où forcément il y a matière à creuser (surtout du sable).


L'histoire :  Vera, qui joue les archéologues sur un site de fouilles en Égypte, découvre le tombeau enfoui de la reine Cléopatre. Mais la malédiction plane : celui qui le profane fera s'assécher le Nil et accessoirement sera changé en pierre. Du pain sur la planche pour Scoubi et ses amis...

 

Les pyramides, le Sphinx et bien sûr les momies... Que de choses à introduire obligatoirement sur un tel sujet en or que constitue là cette histoire de malédiction brillamment mise en scène. Oui, les références sont nombreuses, à propos de la mythologie égyptienne et quelques autres aussi : tout un passage fait penser aux films d'Indiana Jones, avec les pièges que je regrette un peu attendus.

 

La première scène dans les films Scoubi introduit en général l'endroit où nos amis vont s'y retrouver et explique un peu le pourquoi du comment. Bon ici, nous remontons 2000 ans en arrière, où l'on nous montre Cléopatre piégeant son tombeau. Il faudra que l'on m'explique mais... on y voit des crocodiles lâchés dans de la flotte et donc 2000 ans plus tard ce sont les mêmes crocodiles que l'on voit à 2 doigts de croquer les mollets de Scoubidou :)

 

Le personnage d'Amélia est vraiment excellent, une sorte de Lara Croft méchante, ce qui constitue selon moi un beau pléonasme. Pour le reste, une belle ambiance sonore, avec des musiques qui collent assez bien avec l'atmosphère générale bien réussie. J'ai été assez stupéfait par la conclusion car d'ordinaire je trouve les solutions aux énigmes et là, si j'avais une partie de la réponse je ne l'avais pas totalement, Évidemment, ça reste avant tout un divertissement pour les plus jeunes, hormis les tout petits pouvant être effrayés par les momies plus rigolotes que apeurantes.

 

Personnages préférés : Le duo Sammy et Scoubi notamment dans les scènes de poursuites avec les momies, dans les pièges les plus divers.

 

Visionné sur support DVD en VF

Genre : Scoubi doubi dou !

Public : Mixte, dès 5 ans

Origine : USA

Titre original : Scooby Doo in Where's My Mummy?

Année : 2005

Durée : 1h15

Phrase culte : ---

Vidéo choisie : Extrait VO

 

"Scooby-doo au pays des pharaons" est cité dans les articles suivants :

 

Tom & Jerry : la chasse au trésor

 


 

143. Scoubidou et les vampires (11.5/20)

Publié le 01/07/2012 à 21:36 par senouy
143. Scoubidou et les vampires (11.5/20)

 

Courageux mais pas téméraires, nos amis Scoubi et Sammy posent leurs pattes en Australie... Et bizarrement, j'ai (un peu) moins aimé ce Scoubi par rapport aux autres films que j'ai vu.


L'histoire : Nos amis préférés ont décidé de passer les passer en Australie pour assister au festival de musique de Vampire Rock. Mais un légendaire vampire s'attaque aux participants. Ils vont donc devoir participer au festival pour tirer cette affaire au clair...


Le cadre dans lequel se passe cette aventure, je l'ai trouvé moins entraînant qu'à l'accoutumé. Peut-être parce que personnellement l'Australie ne m'inspire pas, hormis lorsque les Wallabies jouent ou lors des Grands prix de F1 à Melbourne. Certes, c'est loin d'être mauvais, il y a toujours les ingrédients obligatoires de l'univers Scoubi.


Mais j'ai eu une bizarre impression de déjà-vu tout autre : l'histoire des groupes de rock qui disparaissent mystérieusement dans le désert, ça sonne comme dans Gandalla d'autant que les groupes de rock en compétition dans ce festival accumule autant de clichés et la musique est d'une pauvreté presque absolue. Presque, parce que j'adore et j'ignore pourquoi, le morceau "Earth wind fire & air" des Hex girls.


Toutefois, malgré tout les petits défauts que l'on peut lui trouver, "Scoubidou et les vampires" reste potable même si on m'enlèvera pas l'idée que Vera chanteuse de groupe à la place de Daphné n'est pas forcément le meilleur choix... Mais au moins voilà quelque chose qui ne fait pas cliché !


Personnage préféré : Vera, pour les raisons que j'ai déjà évoqué dans Aloha Scooby-doo, je cite : "Sans doute parce que son intelligence et son sérieux, aux cotés de deux trouillards, un vantard et une obsédée de mode la rend immanquablement plus attachante que les autres ?"

 

Visionné sur support DVD, en VF

Genre : Pure tradition des Scoubi

Public : Mixte, dès 5 ans

Origine : USA

Titre original : Scooby-Doo and the Legend of the Vampire

Année : 2003

Durée : 1h10

Phrase culte : ---

Vidéo choisie : Hex girls - Earth wind fire & air

21.02.13 : La note passe de 10.5 à 11.5

 


 

132. Aloha Scooby-doo ! (14/20)

Publié le 16/06/2012 à 22:14 par senouy
132. Aloha Scooby-doo ! (14/20)

 

Une nouvelle fois, la troupe emmenée par le fier -et peureux- Scoubi va devoir résoudre un mystère. Et le décor paradisiaque d'Hawaii (avec ses plages de sable fin invitant au rêve et à la fête) est de la partie. Une nouvelle fois, Scoubi ne deçoit pas.

 

L'histoire : Sammy et Scoubi se rendent à Hawaii avec tous leurs amis. Ils se réjouissent de pouvoir suivre sur place la grande compétition annuelle de surf. Mais peu après leur arrivée sur l'île, de mystérieuses créatures s'en prennent aux sportifs. La population locale évoque une vieille malédiction. Daphné veut en avoir le coeur net et propose de mener une enquête approfondie...

 

Cela devient récurrent que je note les Scoubidou dans ces eaux là. 13.5/20 pour Scoubidou et le monstre du mexique, 14/20 pour Scoubidou et le rallye des monstres... De fait, on peut voir le verre à moitié vide (aucun d'entre eux ne se sort du lot, à l'exception de Scoubidou à l'école des sorcières), ou à moitié plein (on n'est finalement jamais deçu par un Scoubi).

 

A propos du titre, il garde le nom originel de Scooby-doo que personellement je préfère écrire "Scoubidou". C'est un point de détail, l'essentiel c'est que l'on comprend aisément de qui on parle. Et concernant ce dessin animé, il est fidèle en tout point à un "standard Scoubi", de part le déroulement, les courses-poursuites avec les monstres, le dénouement peu surprenant si l'on est rodé à voir des Scoubi. Mais il en a donc également tout les bons points :  la scène se déroulant à Hawaï, tout ce qui découle des coutumes est bien exploité, bien sûr en restant dans le caricatural mais c'est ce que l'on attend d'un tel dessin animé.

 

Bon divertissement familial, malgré l'ambiance hawaïenne qui peine un peu à transparaître dû à un choix musical hasardeux. Mais c'est largement compensé par les scènes très bien réussies de surf.

 

Personnage préféré : Vera. Oui j'avoue que quand il n'y a pas Scrapidou, c'est Vera que je préfère. Sans doute parce que son intelligence et son sérieux, aux cotés de deux trouillards, un vantard et une obsédée de mode la rend immanquablement plus attachante que les autres ?

 

Visionné sur support DVD, en VO et VF

Genre : Bande à Scoubi, donc mystère à résoudre

Public : Dès 5 ans, mixte

Origine : USA

Titre original : 

Année : 2005

Durée : 1h10

Phrase culte : ---

Vidéo choisie :  Tia Carrere - Aloha scooby-doo !

 

"Aloha Scooby-doo !" est cité dans les articles suivants :

 

Scoubidou et les vampires

 


 

127. Scoubidou et le rallye des monstres (14/20)

Publié le 10/06/2012 à 21:56 par senouy
127. Scoubidou et le rallye des monstres (14/20)

 

C'est toujours un plaisir de retrouver Scoubi et Sammy, surtout quand ils sont accompagnés du génial Scrapidou. Et qu'arrive-t-il quand on mélange l'histoire de Scoubi à celui des "Fous du volant" ? Voilà la réponse...

 

L'histoire : Après que Sammy se soit transformé en loup-garou, Scoubi et ses amis (Sammy, Scrapi et Cindy) se réveillent au beau milieu d'un manoir hanté, dans lequel habite Dracula. Celui-ci fait un pacte avec Sammy : s'il gagne au rallye des monstres, Sammy pourra reprendre son apparence normale. Il participe, mais Dracula fait tout pour que Sammy perde la course...

 

Le dessin animé fait inévitablement référence à la série la plus mythique du studio Hanna-Barbera des années 60 : "Les fous du volant". Hommage ou pompage ? Un peu des deux. Car c'est là le problème récurrent rencontré dans pas mal de dessins animés Scoubidou : un manque d'inventivité, mais en même temps c'est drôle donc ça passe. Un peu comme certains dessin animé des looney tunes où l'on sait d'avance ce qui va se passer (exemple le plus flagrant : "Bip Bip & Coyote").

 

Si le dessin animé reste plaisant, c'est parce que la galerie de personnages segondaires proposée donne lieu à des situations pour le moins cocasses, mention spéciale au squelette avec sa voiture faite d'os. On regrettera le scénario parfois inexistant, voire dans les choux mais est-ce vraiment important pour un Scoubidou ? Non je ne crois pas, le contrat est rempli : on rigole bien, sans que cela soit exceptionnel et après tout c'est le principal.

 

Quoique la course met un peu de temps à venir. Et puis Cindy, cette fille ne sert à rien avec ses encouragements à deux balles. Si vous êtes attentifs, vous pourrez remarquer que par moments, le monocle de Baveur change d'oeil sans aucune raison. Mais tout ces détails importent peu. Le seul vraiment important, c'est qu'il y a certaines similitudes avec Scoubidou à l'école des sorcières mais en plus adultes sans la présence des petits monstres.

 

Personnages préférés : Cracheur et Baveur. Duo excellent, calqués sur Satanas et Diabolo des "Fous du volant".

 

Visionné sur support DVD, en VO et VF

Genre : Scoubi & friends

Public : Dès 5 ans, mixte

Origine : USA

Titre original : Scooby-Doo and the Reluctant Werewolf

Année : 1988

Durée : 1h20

Phrase culte : "Où sont Cracheur et Baveur ???" (Comte Dracula)

Vidéo choisie : Première minutes du film (en VO)

 

"Scoubidou et le rallye des monstres" est cité dans les articles suivants :

 

Aloha Scooby-doo !

 


 

54. Scoubidou et le monstre du mexique (13.5/20)

Publié le 05/10/2011 à 23:11 par senouy
54. Scoubidou et le monstre du mexique (13.5/20)

 

J'éprouve toujours un malin plaisir à regarder un nouveau scoubidou en pensant d'avance aux courses poursuites, aux séances de fuites intensives de Sammy et Scoubi et à la logique implacable de Véra. Celui-ci ne déroge pas vraiment de la règle. L'ambiance un peu spécial du mexique aidant, j'ai passé un agréable moment.

 

L'histoire : Le correspondant mexicain de Fred l'invite ainsi que toute la bande (Sammy, Scoubi, Véra et Daphné) à passer des vacances dans l'hôtel familial. Sur place, nos compagnons ne vont pas tarder à s'apercevoir qu'un monstre surnommé "El Chupacabra" (le mange-chèvre) terrorise les occupants de l'hôtel qui fuit un à un les lieux. Ils vont donc devoir eclaircir ce mystère, qui se cache derrière tout ça ?

 

Je regrette tout de même un manque d'inventivité. Là où Scoubidou à l'école des sorcières avait réellement une trame radicalement différente de la série et un punch bien à lui, ici ce n'est pas le cas, ce film reprend méthodiquement ce qui fait la force de la série, mais il en reprend également les défauts. Accessoirement, j'ai deviné bien vite mais ça c'est une histoire d'expérience :)

 

Concrètement, cela ne me dérange de revoir des éléments éternellement repris dans chaque Scoubidou, mais j'attendais un peu mieux pour un long-métrage. Cela dit, le rythme est bien soutenu, je n'ai pas boudé mon plaisir, et puis l'ambiance mexicaine ! Niveau sonore j'ai bien aimé. 

 

Je voudrais également pointé du doigt un détail que j'ai réellement dans le film, j'aurais appris quelques mots d'espagnol au passage :) ça fait toujours plaisir de se cultiver un peu.

 

Voilà alors j'ai un peu fait la gueule sur le manque d'originalité, néanmoins comme j'aime bien la série Scoubi, j'y ai trouvé mon compte. Un bon p'tit scoubi comme je les aime au final.

 

Personnage préféré : Vera

 

Visionné sur support DVD, en VF

Genre : Mexico, mexiiiiiiiiiiico !

Public : Dès 4 ans

Origine : USA

Titre original : Scooby-Doo and the Monster of Mexico

Année : 2003

Durée : 1h15

Phrase culte : ---

Vidéo choisie : Viva Mexico

 

"Scoubidou et le monstre du mexique" est cité dans les articles suivants :

 

Aloha Scooby-doo !

Till l'espiègle

 


 

26. Scoubidou et l'école des sorcières (18/20)

Publié le 26/08/2011 à 12:05 par senouy
26. Scoubidou et l'école des sorcières (18/20)

 

Voilà un dessin animé que j'adore tout particulièrement. Je ne peux pas en dire autant de tout les Scoubidou... 

 

L'histoire : Sammy, Scoubidou et Scrapidou sont engagés comme profs de sport à l'école de Grinwood, mais ils s'apercoivent que cette école pas comme les autres renferment des pensionnaires de choc :  ce sont les filles de Dracula, Frankenstein, un fantôme, une momie et un loup-garou. Ils doivent faire en sorte que les filles gagnent la coupe de volley-ball contre l'école militaire voisine Calloway. Mais une méchante sorcière, Révolta, veut kidnapper les filles de l'école pour en faire des esclaves ! 

 

Ce dessin animé est excellent parce qu'il est déjà franchement marrant. Evidemment connaissant les personnages de Sammy et Scoubi, c'est fuite intensive et soutenue au moindre bruit suspect. Situations cocasses à gogo, humour croustillant... tout cela vient des personnages, on s'y attache très vite à cette bande de filles monstres vraiment sympatoches, notamment Bandelette la fille momie. La fille Dracula aussi est pas mal dans son genre avec ses jeux de mots "Je vous trouve... Croc mignon !" Même les garçons de l'école militaire me font penser à des personnages inspirés de "Police Academy", et son lot de gags potaches jubilatoires. Il y a aussi la main qui se balade toute seule, véritable clin d'oeil à la famille Adams. Mais celui qui déchire tout pour moi, c'est le mini-dragon Amadou. Il a un plus qui le place au dessus du lot. Son duo avec Scrapi fait des étincelles ! 

 

Un régal. C'est un dessin animé vraiment génial, je sais déjà que mes petits cousins l'adorent aussi. Pourquoi pas vous ? ^^ 

 

Personnage préféré : Bandelette, c'est la plus chou de la bande (sic)... Et aussi Amadou ! Pour une fois, laissez-moi avoir une préférence égale pour deux personnages.

 

Visionné sur support DVD, en VF

Genre : Pensionnat monstrueux

Public : Dès 5 ans

Origine : USA

Titre original : Scooby-Doo and the Ghoul School

Année : 1988

Durée : 1h30

Phrase culte : ---

Vidéo choisie : Petit extrait en VO

 

"Scoubidou et l'école des sorcières" est cité dans les articles suivants :

 

Aloha Scooby-doo !

Monstres contre aliens

Scoubidou et le monstre du Mexique

Scoubidou et le rallye des monstres

 


 

 


DERNIERS ARTICLES :
Le mot du dimanche de Senouy --- 20/07/14
  Bonjour !    Les articles du tri par années sont en cours et devrait être finis dans la semaine. Ensuite j'enchaîne sur les articles du tri par pays :)   L'image vient
313. South Park : saison 8
  J'apprécie beaucoup cette saison, à l'exception notable de cet épisode que je ne comprends toujours pas : "Les Jefferson". Je ne suis pas spécialement fan de Michael Ja
312. South Park : saison 7
  Ah cette fameuse saison 7 que je trouve un petit peu décevante, heureusement qu'il y a "Rock chrétien" (ép. 9) et surtout "Raisins" (ép. 14)   1. Plutôt du genre countr
311. South Park : saison 6
  Une saison très inégale. Je mets quand même une mention spéciale pour l'épisode parodiant "Le seigneur des anneaux" (ép. 13) ainsi que celui-ci "Le camp de la mort de l
310. South Park : saison 5
  Cette saison démarre très fort avec 3 épisodes incontournables, sans parler des excellents épisodes 6 "CartmanLand" et 8 "Servietsky". La fin de saison est nettement mo